COMMUNIQUÉ

Lundi 9 juin 2014

Dimanche 8 juin avait lieu la toute première édition de la Biennale littéraire des Cèdres – Premier roman québécois à la bibliothèque Gaby-Farmer-Denis.

Guano de Louis Carmain paru chez L’Hexagone, Frères édité chez Héliotrope du montréalais David Clerson, L’Aiguilleur chez Druide du trifluvien François Désaulniers, Anabiose de la lavalloise Claudine Dumont paru chez XYZ, La dérive des jours de Jonathan Gaudet chez Hurtubise, Jeanne chez les autres aux éditions Tête Première de la montréalaise Marie Larocque et enfin Le Museum  de Marie-Anne Legault chez Québec Amérique étaient tous en lice. Quatre des auteurs ont bien voulu accepter l’invitation, et depuis Prague, Jonathan Gaudet a fait suivre une capsule vidéo puisqu’un déménagement l’empêchait d’y participer en personne.

Une trentaine de lecteurs de tous âges ont d’abord assisté à la table ronde en compagnie des auteurs présents, puis ont pris part au dîner en compagnie des auteurs David Clerson, Marie Larocque, François Désaulniers et Claudine Dumont. La formule speed-booking a été très appréciée; après chaque service, les auteurs changeaient de table pour aller à la rencontre de nouveaux lecteurs.

Heather Markgraff, du bureau du député fédéral NPD Jamie Nicholls et Karine Tessier, conseillère à la municipalité des Cèdres ont assisté à cette première Biennale.

Les membres du jury, composé de Lynn Chadwick, Fabyen Halimi, Frédéric Lanthier, Louise Leblanc-Laventure et Madgeleine Marcotte, avaient lu pendant l’hiver les sept romans en lice et se sont rencontrés en mai pour déterminer qui serait le ou la lauréat-e de la Biennale.

En après-midi,  après le repas préparé par Pierre Desjardins Traiteur, l’on dévoilait avec fébrilité le roman coup de cœur du jury et une bourse de $1000 a ainsi été remise à Claudine Dumont pour son roman Anabiose. La journée s’est terminée sur la musique du très sympathique François Désaulniers, auteur-compositeur-interprète – également en lice – et les gens ont pu se désaltérer avec les bières Schoune, commanditaire de l’événement.

Les auteurs présents, tout comme les jurés en mai, sont repartis avec un panier gourmand préparé et offert par Le Moulin des Cèdres. La municipalité des Cèdres, l’Imprimerie Éditions Vaudreuil, Fred Lanthier graphiste et la pharmacie Proxim – Karine Valiquette ont été les autres commanditaires de l’évènement.

Le public a mentionné aux organisatrices avoir déjà hâte à la prochaine édition, en juin 2015. Cette fois, on fera place au roman historique. On se rappellera que la Biennale est un événement annuel dont le genre littéraire revient tous les deux ans.

La Biennale littéraire des Cèdres vous encourage à lire et découvrir ces nouveaux auteurs québécois qui ont été charmants, sympathiques et généreux. De belles lectures vous attendent. Ces romans sont en vente en librairie et pour les moins fortunés, disponibles en bibliothèque partout au Québec.

Nous vous invitons à devenir fan de la page facebook, de laisser votre courriel afin de recevoir une prochaine infolettre et de consulter le blog Biennale littéraire des Cèdres sur wordpress afin de voir les photos de la journée.

La Biennale littéraire des Cèdres vous compte-elle parmi ses visiteurs l’an prochain?

-30 –

Lynn Chadwick, présidente Biennale littéraire des Cèdres
lynnchadwick2@gmail.com
Biennalelitterairedescedres.wordpress.com
Facebook : Biennale littéraire des Cèdres
Twitter @biennalelitt
Cellulaire 438-887-2746

 

Publicités
Publié dans Actualités
%d blogueurs aiment cette page :